ptlb-formation à Poitiers

Tutoriels de formation
pour les infographistes débutants et avancés

Apprendre et connaître les images

Une image, oui, mais...
 
Retour au sommaire des vidéos -  Vidéogramme suivant ...

Regarder « Une image, oui, mais... » sur youtube
Consultez notre choix de formations sur PTLB-Formation.fr

Narration de ce vidéogramme pour les obsédés textuels et les malentendants

 

La fabrication d'image avec Illustrator

Illustrator est un logiciel de fabrication d’images. C’est-à-dire que celui-ci va permettre de fabriquer des signes colorés disposés dans un espace bidimensionnel. Un espace qui possède, donc, deux dimensions : la hauteur et la largeur.

Il y a une condition à la réussite d’un visuel : c’est-à-dire que l’assemblage de signes colorés doit former un tout compréhensible pour un spectateur ciblé. Toutes les images ne s’adressent pas à tous les publics. Il est primordial d’utiliser des codes conceptuels et iconographiques compréhensibles pour un groupe de personnes ciblées.

La méconnaissance d’une situation visuelle proposée peut créer un contresens ou pire un rejet. Effectuons une recherche sur Google en inscrivant le nom du peintre : «Orazio Gentileschi » : Il s’agit d’un peintre du 17e siècle, je dirais, pour simplifier, spécialisé dans des compositions religieuses. Ajoutons dans le champ de recherche le mot « Loth et ses filles». En regardant cette image, il est possible de voir un homme à terre entouré de deux femmes regardant dans une direction. La technique picturale est parfaite.

Ici, deux cas de figure :

Sans aucune connaissance, il n’est possible de repérer des éléments signifiants de l’image, et pourquoi pas, imaginez l’hypothèse d’un scénario aidé par le titre du tableau. Si je connais l’histoire de Loth, la lecture du tableau me sera parfaitement compréhensible.

Je vous rappelle par quelques mots clés cette histoire : Sodome et Gomorrhe, fuir sans se retourner, la femme de Loth regarde en arrière et devient une colonne de sel. Cette histoire est bien connue et donne un sens très différent à la lecture du tableau d’ « Orazio Gentileschi » :

La création de signes colorés s’appelle l’iconographie. Le sens donné à ces signes colorés s’appelle la sémiologie.

Je me permets de faire cette petite introduction, pour que tout un chacun, et bien à l’esprit qu’une réalisation, quelle qu’elle soit, n’est jamais anodine et doit être porteuse de sens.

L’assemblage de signes colorés réalisés avec brio peut rivaliser avec la réalité. Par contre, il est indispensable de ne pas mélanger, de ne pas confondre, la réalité et la représentation. Cet exemple est parfaitement illustré par le tableau de Magritte qui se nomme : la trahison des images en 1929.

Effectuons une recherche sur Google pour y retrouver cette image en inscrivant le terme « la trahison des images en 1929, puis activons l’onglet image. Cette image est célèbre et emblématique de la notion de réalité et de représentation. En effet, il aurait été dit, lors du vernissage, qu’un quidam aurait interpellé René Magritte en lui tenant à peu près ce langage : « dites-moi, Magritte, vous vous foutez de moi, c’est bien une pipe, je ne suis pas fou » Magritte aurait répondu : « Essayez donc de la fumée ».

On peut retrouver cette même idée avec une œuvre de Joseph Kosuth : « One and three chairs ».

Toujours dans Google, inscrivons dans le champ de recherche : « one and three chairs ». Cette œuvre présente une installation composée d'une chaise en bois, pliante et commune, appuyée contre un mur, avec à sa gauche un tirage photographique en noir et blanc de cette même chaise et à sa droite, sa définition tirée d'un dictionnaire. Il s’agit ici de la présentation d’une chaise, de sa représentation iconique et de sa définition linguistique.

Je vais arrêter, ici, cette digression sur l’image dans sa présentation culturelle, mais je vous propose une liste de mots qui peuvent vous aider dans vos recherches personnelles : « iconographie, sémiologie, iconoclaste, iconodule, iconophile, image et psychisme, métaphores, sémiotique et sémiologie, phonèmes, monèmes, signifiant et signifié, icône, indice, symboles. En utilisant Illustrator, vous allez réaliser des systèmes visuels signifiants pour une cible déterminée. Chaque outil ou méthodologie réalisée avec Illustrator vous aideront à mettre en place une stratégie iconographique et sémiologique.

Voilà, ce tutoriel est terminé. Vous retrouvez la suite dans une prochaine vidéo.

À bientôt

Pierre Tomy Le Boucher