ptlb-formation à Poitiers

Tutoriels de formation
pour les infographistes débutants et avancés

La mécanique spatiale d'illustrator

La gestion de l'espace
 
Retour au sommaire des vidéos -  Vidéogramme suivant ...

Regarder « La mécanique spatial d'illustrator » sur youtube
Consultez notre choix de formations sur PTLB-Formation.fr

Narration de ce vidéogramme pour les obsédés textuels et les malentendants

 

Dans Illustrator, nous pouvons réaliser des illustrations extrêmement complexes. Ces illustrations peuvent être réalisées à la plume ou directement à la palette graphique.

Il n’est pas rare d’utiliser des formes primaires pour réaliser des diagrammes ou des éléments de présentation simple.

Ce vidéogramme présente l’utilisation de formes simples et leur gestion dans l’espace.

Dans Illustrator, menu « fichier », commande « nouveau ».

Nous allons créer un nouveau document, celui-ci sera forme carrée.

Je sélectionne tout d’abord l’unité. Ici je vais choisir « centimètres ».

J’inscris en largeur « 30 cm » et la même valeur dans la cellule qui correspond à hauteur.

Je prends soin de sélectionner le « mode CMJN ».

Pour valider le contenu de cette fenêtre, je clique sur « créer ».

Dans le menu « édition », je sélectionne la commande « attribuer un profil ».

Je prends soin de vérifier que le profil est bien le profil « Fogra 39 ».

Une fois le bon profil sélectionné ou activé, je clique sur « OK ».

Par rapport à la suite de notre travail, cette manipulation n’a pas beaucoup d’intérêt, mais elle le mérite d’illustrer le bon geste à réaliser lorsque l’on commence un travail sous Illustrator.

Vous l’aurez compris le document étant en CMJN et les valeurs en centimètres, je suis sur le point de réaliser un document qui sera destiné à l’impression.

Nous allons créer une illustration technique extrêmement simple afin de mettre en évidence certaines commandes.

Cette illustration prendra son point de départ à partir du centre du document.

Il nous faut donc trouver une solution pour connaître le centre du document et surtout créer un référent visuel facilitant la suite de notre démarche.

Nous allons donc placer des repères perpendiculaires. L’intersection de ces deux repères formera le centre de la page.

Pour pouvoir extirper des repères aux règles, il est nécessaire d’afficher celle-ci.

Menu « affichage », commande « règle » puis la commande « afficher les règles ».

Avant de relâcher le bouton de la souris, vous pouvez constater la présence du raccourci clavier qui est « contrôle plus la touche R ».

L’affichage des règles étant une action extrêmement courante, il paraît nécessaire d’apprendre ce raccourci clavier qui est d’ailleurs commun à plusieurs logiciels Adobe.

Dans Photoshop, il existe une contrainte des repères lorsque l’on est proche du milieu. Cette manipulation permet de trouver le centre rapidement. Ici en effectuant la même opération, Illustrator ne nous permet pas de déterminer le centre.

Nous allons faire un test, mais assurons-nous tout d’abord que les repères commentés soient actifs.

Dans le menu « affichage », je vérifie que la commande « repères commentés » est bien coché.

J’extirpe une règle verticale et je la positionne à peu près au centre du document. Le balayage que j’effectue ne semble pas accrocher le point central.

La première solution logique serait d’effectuer un zoom de taille maximum.

Pour cela, je vais dans la barre des outils et je sélectionne l’outil « loupe ».

Plus la taille de la sélection rectangulaire sera petite, plus le zoom sera important. Forcément, la sélection rectangulaire correspond, toutes proportions gardées, à la zone qui sera agrandie.

Faisons un premier test.

L’outil loupe étant actif, je détermine une zone qui embrasse le haut du document. L’affichage correspond à la zone déterminée.

Si besoin est, j’affine la position de la page par rapport à l’interface en appuyant sur la barre d’espace et le bouton droit de la souris.

Maintenant, environ au centre du haut du document, je réalise une toute petite sélection rectangulaire.

Ici la sélection obtenue n’est pas suffisante. En effet, celle-ci peut aller jusqu’à 64 000 %.

Je recommence l’opération autant de fois que nécessaire pour obtenir le pourcentage de 64 000 %.

Grâce à cette grande précision, je vais pouvoir placer un repère au centre du document.

Il y a détail auquel il faut faire attention, par défaut à l’ouverture de documents est activé l’outil qui se nomme « alignée sur la grille de pixels ».

Cette option est très pratique lorsque l’on réalise des documents pour le Web, évitant ainsi de placer des tracés entre de pixels.

Dans notre cas, en l’occurrence, dans le cadre de l’édition, nous avons intérêt à désélectionner cet outil.

Il suffit pour cela de cliquer sur l’icône.

Lorsque le fond de l’icône est sombre, l’outil est actif, lorsque le fond de l’outil est de la même couleur que l’interface l’outil est inactif.

En cliquant sur le petit chevron, il est possible de voir une petite animation qui permet de comprendre tout de suite l’intérêt de cette commande.

Cliquons sur « OK » pour refermer la fenêtre qui se nomme « options de magnétisme du pixel.

Et vérifions que la commande qui se nomme « alignée sur la grille de pixels » est inactive.

Déplaçons un repère vertical sur la petite marque en forme de trait qui est aligné à côté du chiffre 15.

J’ai constaté quelques bugs d’affichage, dans certains cas le repère ne semble pas afficher et en déplaçant le document, on finit par réussir à afficher la règle.

Quoi qu’il en soit, le magnétisme n’agissant pas, il n’est pas simple de positionner correctement ce repère.

Cette méthode n’est donc pas bonne, mais il m’a paru nécessaire de l’illustrer.

Passons à la deuxième solution.

Pour afficher notre document dans son intégralité, il existe plusieurs solutions.

Soit vous effectué une succession de « contrôles plus la touche moins », soit vous allez en bas à gauche et vous sélectionnez le petit chevron accolé au taux d’agrandissement pour sélectionner la valeur, ici, par exemple, 50 %.

L’autre solution que je préconise consiste à apprendre le raccourci clavier qui réajuste le plan de travail à la fenêtre.

Menu « affichage », commande « ajuster le plan de travail à la fenêtre ». Il est possible de voir le raccourci clavier qui n’est autre que « contrôle plus la touche zéro ».

Nous allons, supprimer le repère qui est actuellement de couleur cyan.

En plaçant la flèche noire sur le repère, il est impossible de le déplacer ou de le sélectionner pour l’effacer.

En effet, les repères sont verrouillés.

Dans le menu « affichage », utilisons la commande « repères » et sélectionnons la commande « déverrouiller les repères ».

Il est donc possible de sélectionner le repère avec la flèche noire soit en cliquant dessus, soit en opérant une mini sélection rectangulaire.

Le repère sélectionné change de couleur et prend la couleur bleue.

Il devient possible, d’appuyer sur la touche « supprime » du clavier pour effacer les repères.

Utilisons l’autre méthode, j’extirpe un repère vertical que je place aux alentours de la valeur 15. Ici, je connais la valeur du centre, car le document à une taille de 30 cm. Il m’est donc facile de diviser cette valeur par deux pour en connaître le résultat. Avec cette autre méthode, la taille du document n’a aucune importance. Puisque nous allons demander le centre.

Je m’assure que le repère est actif, c’est-à-dire de la couleur bleue et non de la couleur cyan.

Dans le plan de travail actuel, les outils d’alignement sont affichés en haute interface. Pour éviter toute différence avec vos réglages, nous allons faire cette opération à partir de la fenêtre « alignement ».

Dans la partie droite, je clique sur « alignement » pour afficher la fenêtre.

Si besoin est, je clique sur le « hamburger » afin d’afficher les options.

En bas à droite de la fenêtre se trouve une icône qui se nomme « aligner sur ». Je clique sur le petit chevron et je sélectionne la commande « aligner sur le plan de travail ».

Dorénavant tous les alignements se feront par rapport au plan de travail. Il faudra modifier cette option lorsque l’on voudra aligner des éléments entre eux.

Dans la rubrique « alignement des objets », utilisons la deuxième icône.

Les icônes de cette rubrique me semblent très parlantes. Ici notre trait se retrouve parfaitement centré.

Effectuons la même opération avec un repère horizontal.

J’extirpe un repère depuis la règle horizontale et je place un peu n’importe où sur le document.

Celui-ci est de couleur bleue, il m’est donc possible d’utiliser la cinquième icône de la fenêtre "alignement" dans la rubrique « alignement des objets ».

Le repère est positionné au centre. Nous allons verrouiller ces repères, ainsi, ils ne pourront être déplacés par erreur.

Menu « affichage », commande « repères », puis commande « verrouiller les repères ».

Je referme la fenêtre "alignement" pour gagner de la place.

J’utilise le raccourci clavier « contrôle plus la touche zéro » pour centrer la fenêtre.

Lorsque l’on trace un rectangle ou une ellipse, le point d’ancrage correspond au bord de la forme.

Ainsi, si je trace un rectangle, je clique, par exemple, en haut à gauche et je descends vers le bas à droite.

Un tracé s’affiche, celui-ci me permet de prévisualiser la forme du rectangle.

Ainsi, je vais pouvoir lui donner une forme spécifique. Lorsque je serai à l’approche d’un repère, ceux-ci étant commentés, je pourrais obtenir des informations de repérage.

Mon souhait, ici et de tracer un rectangle, celui-ci sera de formes carrées. Pour cela il est plus facile que le carré se forme à partir du centre de ma page.

Pour parvenir à cela, j’appuie sur la touche « Alt » et je positionne le curseur au centre du document aidé par les repères commentés.

La forme prévisualisée prend l’aspect d’un rectangle.

Pour obtenir un carré, il me suffit d’appuyer sur la touche « majuscule ».

Cela veut dire, dans notre cas, qu’il est nécessaire d’appuyer sur les touches « majuscules » et « Alt » simultanément pour obtenir un carré parfaitement centré.

Je désélectionne le carré à l’ai de la flèche noire en cliquant à l’extérieur de celui-ci.

Nous allons tracer un cercle selon la même méthode.

Je sélectionne l’outil « ellipse ».

Je clique au centre document et j’appuie sur les touches « majuscules » et « Alt » simultanément pour obtenir un cercle parfaitement centré.

Maintenant, nous allons tracer des plus petits cercles à chaque extrémité du carré.

J’aimerais que ces cercles possèdent la même taille.

Je trace de la même manière un cercle en utilisant simultanément la touche « maj » et la touche « Alt » et je positionne mon curseur à l’un des coins du carré.

Dans la barre des fenêtres, se trouve la fenêtre « transformation » et les premières cellules le permettent de connaître la hauteur et la largeur de ce nouveau cercle.

Il me serait donc possible grâce à cet outil de positionner les autres cercles.

Refermons la fenêtre pour y revenir dans un instant.

A l’aide de la « flèche noire », je sélectionne le cercle qui se trouve en haut à gauche.

Et j’appuie cette fois-ci sur la touche « Alt ». Celle-ci va me permettre d’obtenir une copie de l’objet actif.

Ainsi je pourrais disposer le doublon en haut à droite de façon extrêmement précise grâce aux repères commentés.

Je réitère l’opération pour le coin en bas à droite et le coin en bas à gauche.

Imaginons que j’ai besoin de modifier la taille des cercles que je viens de réaliser.

Il y a ici au moins deux solutions dont l’une est plus rapide que l’autre.

La solution qui paraît la plus évidente est d’utiliser l’outil qui se nomme « outil de mise à l’échelle ».

Ainsi, le cercle en haut à gauche étant actif, je « double clique »sur l’icône « outil de mise à l’échelle » afin d’afficher la fenêtre mise à l’échelle.

Il me suffit ici d’indiquer un pourcentage dans le champ correspondant à « uniforme ».

Inscrivons ici, par exemple, « 80 % ».

Pour être sûr de bien me faire comprendre, revenons en arrière à l’aide de la touche « contrôle + Z ».

Il serait naturel de penser qu’il est possible de faire cette opération sur les quatre cercles en même temps.

Certains doivent se douter du résultat.

Je sélectionne les quatre cercles à l’aide de la touche majuscule.

Dans ce cas la touche majuscule permet ce que l’on appelle la « multi sélection ».

J’utilise de nouveau la commande « qui se nomme outils de mise à l’échelle en double cliquant sur son icône.

La fenêtre s’affiche et se nomme mise à l’échelle.

J’inscris la valeur 80 % dans le champ correspondant à uniforme et je clique sur « OK ».

Les quatre cercles ont été réduits de 80 %, mais leur centre a été modifié.

Nous allons essayer une autre méthode qui permet de modifier la taille des quatre cercles sans modifier leur centre.

Utilisons la touche « contrôle + Z » pour revenir en arrière.

Affichons la fenêtre « transformation ».

Les cercles étant bien sûr sélectionnés.

Au centre de la fenêtre « transformation » se trouve une rubrique qui se nomme « propriétés de l’ellipse ».

Cette rubrique propose plusieurs champs. Le premier correspond à la largeur et le deuxième correspond à la hauteur.

Vous constaterez qu’il n’est pas possible d’activer le chaînage, car plusieurs objets sont sélectionnés. Il nous faudra rentrer les valeurs de façon successive dans chacune des cellules.

Ici, l’unité est en centimètres. Il est donc très simple d’inscrire les valeurs en centimètres dans chacune et de cellules.

Par contre, si je désire obtenir un pourcentage, pour faire écho à notre premier choix, il me suffit d’inscrire la valeur en prenant soin d’y ajouter l’unité. Ici, le caractère « pourcentage » ainsi, Illustrator fera la conversion.

J’indique 80 % dans la première cellule.

J’utilise la touche tabulation du clavier pour changer de cellule et je réitère l’opération dans la cellule plus à droite et qui concerne la hauteur.

Les quatre cercles sont modifiés simultanément tout en gardant leur centre respectif.

Nous allons terminer ce vidéogramme en faisant un bref rappel de ce que nous venons de voir.

Le raccourci clavier « Ctrl + R » permet d’afficher les règles.

À partir de ses règles, il est possible d’extirper des repères. Ceux-ci peuvent être « verrouiller » ou « déverrouiller » selon ses besoins.

Les repères déverrouillés peuvent être alignés grâce à la fenêtre « Alignement » en utilisant l’option « aligner sur le plan de travail ».

Lorsque l’on trace un carré ou un cercle, la touche « Alt » permet de partir du centre de la forme et la touche « majuscule » utilisée simultanément permet de créer une forme homogène telle qu’un carré ou un cercle.

La touche « majuscule » permet d’effectuer une « multisélection » et la touche « Alt » permet de dupliquer une forme sélectionnée.

La fenêtre « Transformation » permet de modifier des formes sans altérer le point d’ancrage central.

Et pour terminer, la touche « contrôle plus zéro » permet de voir le document dans son entier.

Ce sont vraiment des informations de base qu’il est nécessaire de connaître. Elle contribue au socle de cette série de tutoriels.

À bientôt

Pierre Tomy Le Boucher